TZR et non titulaires en finir avec une zone de non droits!

En cette période de rentrée, de nombreux collègues TZR et contractuel-les sont encore en attente d’affectation.

D’autres ont été affecté-e-s mais avec des conditions de travail très difficiles: postes éloignés, postes partagés…

Les non titulaires sont particulièrement malmenés par une administration peu soucieuse de leurs conditions d’exercice. Par exemple des personnels nous ont alertés sur leurs droits à congés qui seraient remis en cause.

Le 29 août 2016 le Ministère de l’éducation nationale a publié un décret relatif aux agents non titulaires. Si ce décret fixe un cadre national, une revendication très ancienne de la Cgt Educ’action, les minimas proposés en ce qui concerne les rémunérations sont bien loin d’être satisfaisants  C’est donc la double peine qui perdure : une précarité synonyme de conditions de travail dégradées avec un salaire à peine au dessus du minimum légal

Dès la rentrée, la CGT Educ’action appelle les personnels à se mobiliser pour les droits de tous nos collègues et pour des conditions de travail sereines avec un RASSEMBLEMENT LE MERCREDI 13 SEPTEMBRE A 14H00 DEVANT LE RECTORAT (Une demande d’audience a été déposée)
La Cgt Educ’action revendique la titularisation sans condition de tous les précaires et exige dès à présent
• le droit au réemploi sur des postes à temps plein 
• des critères clairs d’affectation 
• des conditions de travail dignes 
• une revalorisation salariale conséquente 
• une prime pour mission de remplacement
Parce que défendre nos collègues dans leurs droits à un statut et des conditions de travail dignes, c’est aussi défendre la qualité du service public d’éducation nationale pour nos élèves, retrouvons nous nombreuses et nombreux mercredi 13 septembre à 14 h devant le Rectorat de Toulouse. 
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *