Pour la revalorisation du métier d’AVS-AESH, signez la pétition !

La CGT Educ’action de l’académie de Toulouse a lancé une pétition que l’on peut signer en ligne (déjà plus de 1270 signatures !).

En cette rentrée, les déclarations se multiplient de la part du gouvernement pour assurer d’une meilleure prise en charge des élèves en situation de handicap, notamment par l’assouplissement du recrutement et la création de postes d’AESH, cependant des associations de parents dénoncent toujours l’insuffisance de moyens et le fait que des centaines d’élèves ne sont toujours pas pas pris en charge.

Mais pour que les élèves soient bien accompagnés, l’urgence c’est de revaloriser le métier d’AVS-AESH. A plus de 90 % des femmes, les AVS-AESH sont les travailleurs et travailleuses pauvres de l’Education nationale ! Leurs compétences ne sont pas reconnues, leur travail n’est pas considéré à leur juste valeur, la pénibilité et les heures invisibles ne sont pas prises en compte. Pourtant, ils et elles effectuent un travail très important qui nécessite de grandes compétences.

La CGT Educ’action de l’académie de Toulouse a été reçue le 4 juillet au Rectorat pour une audience sur la situation des AVS et AESH et a pu à cette occasion exprimer nos revendications nationales et interpeller le rectorat sur la situation locale.

Pour lire le compte-rendu de l’audience : Cgt Educ’action Toulouse – CR audience Avs Aesh – mercredi 4 juillet 2018.

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

    1. Bonsoir, on compte faire un stage sur les revendications des AVS-AESH. Si tu veux, on te tient au courant.
      Fraternellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *