Elections professionnelles CAPA PLP pourquoi voter CGT

NI VOIE DE GARAGE, NI IMPASSE,
LE LYCEE PROFESSIONNEL UN TREMPLIN POUR LA FORMATION
ET L’EMANCIPATION DES JEUNES

La généralisation du Bac Pro 3 ans en 2008, que la Cgt Educ’action a combattu, a fortement contribué à « déprofessionnaliser » les diplômes de la voie professionnelle. En effet, alors que l’expérimentation portait sur des élèves issus de la voie générale avec des conditions d’enseignement adaptées, la généralisation s’est faite, sans bilan et avec des volumes horaires en enseignement professionnel inférieur en trois années à que ce que les élèves recevaient en deux années de Cap ou Bep.

L’objectif était déjà clairement à l’époque, au prétexte d’une prétendue revalorisation de la voie professionnelle avec alignement de la durée de formation sur les voies générales et technologiques, de supprimer massivement des postes d’enseignant-es.

Les élèves de la voie professionnelle représentent près d’un tiers des lycéens du pays et sont toujours traités avec le mépris et sous l’angle du coût induit par leur formation.

Aujourd’hui, le Ministre Blanquer, architecte des 80 000 suppressions de postes sous l’ère Sarkozy, nous rejoue la partition de la « revalorisation » avec la même recette en pire : baisse drastique des volumes horaires, mise en place d’une classe de seconde bac pro « indifférenciée », et de la co-intervention imposée (jusqu’à50 % du temps d’enseignements pour les maths et le français en classes de Cap), refonte des programmes de l’enseignement général totalement revu à la baisse…

Les conséquences de cette réforme qui a fait l’objet d’un rejet au Conseil Supérieur de l’Education le 10 octobre dernier, sont déjà connues : suppression de milliers de postes d’enseignant-es, dégradation des conditions de travail et d’études pour les élèves, déprofessionnalisation et dévalorisation accrue des diplômes de la voie professionnelle.

Il devient urgent de nos mobiliser pour défendre, au-delà des personnels, le droit pour nos élèves à suivre une formation de qualité dans des établissements publics qui leur assure un devenir professionnel, une possibilité de poursuite d’études tout autant qu’une véritable formation à la citoyenneté.

Avec la Cgt Educ’action, exprimons toutes et tous ensemble notre refus de voir la Voie professionnelle être sacrifiée aux logiques comptables et idéologiques du gouvernement.

Défendons toutes et tous ensemble un enseignement professionnel ambitieux pour nos conditions de travail, nos élèves et leur avenir

                                                                                                 
                                                                       du 29 novembre au 6 décembre,
Pour défendre la formation professionnelle,
Ses personnels et ses élèves
Je vote pour les listes de la Cgt Educ’action.

pour consulter la -liste CGT Educ’action PLP et profession de foi plp

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *