Toutes et tous en grève le 12 novembre 2018

Parce que les choix idéologiques et budgétaires du gouvernement entraînent le tri social de nos élèves, la dégradation de nos conditions de travail et des suppressions massives de postes ! 

lire le Tract Cgt Educ’action 31  12 novembre 2018

Non aux réformes Blanquer qui s’attaquent à l’École et à ses personnels et qui entraînent des suppressions de postes. (appel unitaire CGT Educ’action, Sud Educ’action, Snalc, FO)

Le projet de loi « pour une école de la confiance » est présenté aux instances consultatives dans la précipitation. Le ministre veut le soumettre au parlement en janvier pour une application à la rentrée 2019.
Ce projet de loi autorise le gouvernement à légiférer par ordonnances sur la réforme territoriale. La fusion des académies existantes est un pas de plus vers une régionalisation de l’Éducation nationale et la remise en cause des règles nationales.
Les autres dispositions essentielles de ce projet de loi sont en totale cohérence avec la remise en cause des garanties nationales avec la possibilité, sous couvert d’expérimentation, d’adapter localement les horaires d’enseignement.
Nous demandons le retrait de ce projet de loi.
2 650 postes seraient supprimés dans le 2nd degré à la rentrée 2019, auxquels il faut ajouter la suppression de 400 postes de personnels administratifs : les annonces ministérielles ne font que confirmer ce que nous savions déjà : la « priorité à l’éducation » revendiquée par le gouvernement n’est
qu’une illusion.
Ces suppressions sont indissociables des contre-réformes engagées par le ministre, en particulier celles du lycée, du baccalauréat et de la voie professionnelle.

lire la suite de l‘ Appel unitaire greve 12 nov 2018

lire l’appel unitaire spécifique voie professionnelle Appel Voie prof – 12 nov 2018 et le Tract Cgt Educ pour le 12 nov acad Toulouse

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *